MAINTENANCE DES BOUÉES

 

 

Table des matières détaillée

Maintenance préventive

Vérifications journalières

Fiche de contrôle

Entretien journalier

Vérifications saisonnières

Entretien saisonnier

Remplacement des valves "Schrader"

Stockage

Chapitre suivant : FORMATION

Livre d'or

*********************************************

Maintenance préventive

C'est l'ensemble des mesures qui permettent de prévenir les pannes et de conserver les performances initiales.

L'entretien est quelque chose qui s'apprend.

Cela doit devenir un réflexe qu'on le fasse sois-même ou qu'on le fasse faire.

Vérification journalière

- Avant de partir plonger, vérifiez l'étanchéité de la bouée en déconnectant le "Direct System" après avoir gonflé l'enveloppe au maximum. (J'usqu'à ce que l'une des soupapes se mette à fuir) Le gonflage doit se maintenir au moins 15 minutes.

- Avant de vous immerger, vous devez vérifier les points suivants :

Les moyens de gonflage. (Les boutons poussoirs doivent s'actionner aisément et surtout revenir facilement. La bouée ne doit pas continuer à se gonfler par l'inflateur. (Au cas contraire, changez de bouée)

Les moyens de purge. (S'assurer de la solidité des cordons de commande et du fait que les purges s'ouvrent et se referment correctement)

Entretien journalier

- Après une plongée, la première chose à faire est de drainer sa bouée. Pour cela, gonflez la avec le "Direct System" ou à la bouche, puis drainez la par l'embout du combiné en maintenant la bouée au dessus et le combiné vers le bas. La pression de l'air dans la bouée chasse l'eau à la fois de l'enveloppe et du combiné. Recommencez si nécessaire.

- Ensuite, il faut procéder à un rinçage à l'eau douce et mieux à un trempage pendant quelques minutes de façon à bien éliminer toute trace de sel du tissu. L'utilisation en piscine ne constitue pas un rinçage. En effet, l'eau chlorée est néfaste aux bouées. Il faut donc les rincer dans un bac, avec l'eau du robinet.

- La mettre à sécher à l'ombre sur un cintre.

- Pour le transport journalier, elle peut être enroulée autour du back pack et placée dans le sac en prenant garde qu'elle ne soit pas en contact avec des objets contondants.

Vérifications saisonnières

Que vous vouliez vérifier la votre ou acheter une bouée d'occasion, il est bon de procéder avec méthode. La check liste suivante est un guide, rien de plus, vous devrez tenir compte des particularité du matériel, de l'usage qui en a été fait et de celui que vous voulez en faire.

- L'aspect : Très souvent après un certain usage, les couleurs sont défraîchies aussi bien par le soleil que par l'eau de Javel des piscines. Ce n'est pas rédhibitoire mais c'est mauvais signe.

- Les coutures : Il ne faut tolérer aucune amorce de couture défaite, en particulier celles des sangles. En fait il s'agit souvent de cousu collé, il ne faut y tolérer aucune fuite.

- Les soudures : Il ne faut y tolérer aucune fuite.

- Les accrocs : Tout accroc doit être réparé sérieusement. Si vous ne vous en sentez pas capable, confiez votre bouée à un spécialiste. Un accroc dans une enveloppe simple est très difficile voire impossible à réparer surtout à proximité des coutures ou des soudures. Quelques fabricants fournissent des "Kit" de réparation aussi bien pour les enveloppes que pour les vessies.

- L'usure de l'enveloppe : Les enveloppes élimées sont de mauvaises occasions.

- Le combiné : Les boutons de purge ou de gonflage doivent s'enfoncer et surtout remonter facilement et sans retard.

- Le tuyau annelé : Pliez le, il ne doit présenter aucune trace de fissures.

- Les clapets des soupapes de sûreté : Ils doivent être bien étanche. Ils sont facilement démontable, vérifiez en l'intérieur. Quand la bouée est mal rincée, il s'y accumule du sel ou du calcaire, les ressorts montrent des traces de corrosion même s'ils sont en inox. Regardez les clapets, la partie souple doit être sans craquelures et peu marquée par les sièges.

- L'étanchéité globale : Gonfler la bouée et la laisser ainsi pendant au moins une demi heure, elle ne doit pas perdre d'air. Vérifierez l'étanchéité de l'enveloppe en l'immergeant dans une bassine. Surveillez particulièrement les coutures ou soudures.

Contrôle des bouées

Il y a de nombreux points à contrôler sur une bouée. Pour faciliter ce travail, nous avons créé une "Fiche de contrôle bouée " qui permet de vérifier une bouée de A à Z, sans démontages. Cette fiche répertorie la plupart des défauts qu'un utilisateur est capable de repérer, sans utiliser de matériel compliqué. Il existe cependant tellement de modèles qu'elle devra parfois être adaptée à des cas particuliers. Pour faciliter son utilisation, nous nous sommes arrangés pour qu'elle tienne sur une feuille standard A4.

Elle se divise en deux parties :

1) Des tests de fonctionnement

Sans avoir la valeur de ceux d'un banc de test, ils permettent de détecter certaines faiblesses du matériel.

2) Une inspection visuelle (A l'instar des TIV pour les "blocs bouteilles")

Toutes les parties de la bouée sont passées en revue. La liste des défauts que l'on peut y rencontrer y est répertoriée de façon à les rechercher systématiquement.

La fiche de contrôle est destinée aux plongeurs pour évaluer l'état de leur matériel personnel. Elle peut aussi être utilisée par un club, pour évaluer l'état du parc de bouée.

Dans le même esprit, une "Fiche de contrôle détendeur" a aussi été créée.

Entretien saisonnier

- Après un séjour de plongée et en fin de saison, vous devez rincer soigneusement votre bouée intérieurement et extérieurement. Le rinçage doit se faire par trempage pendant quelques dizaines de minutes. Ensuite, remplissez la au tiers au robinet par l'embout buccal.

- Secouez la bien puis, drainez la par ce même embout en la mettant à l'envers.

- Les matériaux métalliques utilisés ne sont pas toujours parfaitement compatibles ils sont le siège de corrosions électrochimiques. La présence de sel et d'humidité accélère ce phénomène. Insistez donc sur le rinçage.

- Lorsque vous la mettez sur un cintre, mettez le combiné inflateur/purge en position haute afin d'éviter que l'eau ne stagne dans le mécanisme et y laisse des dépôts de sel ou de calcaire.

- La tenue des rustines de réparations éventuelles doit être particulièrement surveillées.

Bien entretenue et vérifiée, une bouée nécessite cependant d'être contrôlée tous les deux ans par une personne compétente qui remplacera toutes les pièces d'usures.

Remplacement des valves "Schrader"

Il arrive parfois que le connecteur du "Direct System" fuie sans être connecté. Cela provient généralement du clapet amont du type "Schrader". Son remplacement est très facile mais il faut posséder l'outil approprié. Voir les valves de "Direct System" au chapitre sur les composants. Ces "Obus" peuvent se trouver chez les garagistes. Vous devez cependant vous assurer qu'il s'agit du bon modèle, qu'une fois monté il n'y a plus de fuite et que le gonflage se fait correctement. (Il est donc préférable de se procurer cette valve chez le fabricant)

Stockage

Il s'agit ici de stocker un matériel qui doit rester sans usage pendant plusieurs mois voire plus d'un an.

- Procéder à l'entretien saisonnier.

- Sécher, nettoyer puis graisser toute trace de corrosion avec une graisse au silicone, sauf indication contraire du fabricant. Le séchage est particulièrement important pour éviter les dépôts de calcaire qui ont tendance à bloquer les commandes.

- Dévisser les purges pour éviter que les sièges ne marquent les clapets et pour faciliter la circulation de l'air à l'intérieur.

- Stocker à l'ombre dans un endroit sec et bien aéré, à l'abri de la lumière.

- La suspendre de préférence sur un porte manteau prévu pour cet usage. Ils permettent en plus de stocker le détendeur)

Ne pas la plier ni la rouler, ne pas la mettre dans un sac, ni sous d'autres équipements.

 

 

***********************************************

Livre d'or

Chapitre suivant

- FORMATION -