VOS BESOINS

 

Tables des matières détaillées

Introduction

A quoi servent-elles ?

Morphologie Conditions d'utilisation Conditions particulières
Chapitre suivant : Critéres de choix

Nouveau Livre d'or

***********************************************

Introduction

On pourrait s'étonner que nous utilisions le mot bouée pour désigner ce matériel. Ce mot semble désuet mais il faut remarquer que c'est le terme retenu par la norme européenne "NF EN1809:1997" pour les "Bouées d'équilibrage". C'est un nom générique qui convient aussi bien pour désigner les collerettes, les gilets ou les wings. Il faut aussi noter que la F.F.E.S.S.M. a choisi l'expression "Système Gonflable de Stabilisation" ou "S.G.S." pour les désigner.

Nous utiliserons donc le mot "bouée" lorsqu'il n'y aura pas lieu de préciser le modèle dont il sera question. Nous éviterons les dénominations anglo-saxonnes qui ne sont généralement que des noms commerciaux.

Remarques :

A quoi servent-elles

Avant de choisir une bouée il est bon de rappeler qu'elles ont 4 fonctions :

  1. Permettre au plongeur de se maintenir en surface en sécurité, dans une position confortable. Pour cela, il faut que les différents volumes de flottabilité soient bien placés.
  2. Lui permettre d'obtenir une flottabilité neutre en immersion en corrigeant les variations dues, à la profondeur, à la consommation d'air etc. Pour cela, il faut que son volume soit suffisant et que les commandes de gonflage et de purge soient efficaces et d'une utilisation aisée.
  3. Lui permettre d'obtenir un équilibre indifférent en fonction de sa position. C'est un élément important du confort dont on parle malheureusement trop peu. Pour cela, il faut que les différents volumes de flottabilité et le lest soient judicieusement répartis. Le centre de flottabilité doit se confondre avec le centre de gravité. C'est une condition très difficile à réaliser car ces caractéristiques sont essentiellement variables. De plus, il y a parfois contradiction entre l'équilibre recherché en immersion et en surface.
  4. Lui permettre de remonter en surface, en toutes circonstances. Pour cela, la bouée doit avoir un volume de flottabilité suffisant et un inflateur de débit suffisant, au moins jusqu'à 60 mètres (Cette dernière caractéristique n'est pas demandée par la norme).

Ces considérations ne devront pas être oubliées lors du choix d'une bouée.

Morphologie

C'est l'un des premiers éléments à prendre en compte lorsqu'on veut acheter une bouée. Lorsqu'on utilisait des collerettes, cela avait peu d'importance car elles convenaient à peu près à tout le monde. Les gilets, par contre, nécessitent une meilleure adaptation car beaucoup de paramètres influencent le maintien de la bouteille et le confort du plongeur.

Les mensurations et le poids

La plupart des modèles de gilets sont aujourd'hui réglables ce qui facilite le choix mais on devrait plutot dire ajustables car dans la réalité on est obligé de prévoir plusieurs tailles. Ceux qui préfèrent les modèles enveloppants, auront intérêt à avoir des mensurations standards. Suivant le système américain, les tailles s'expriment par "Small , Médium et Large" pour petite, moyenne et grande. A ceci il faut ajouter la lettre X qui est un néologisme venant du mot américain "Extra" dont on ne retient que le début de la prononciation. On en fait XL qui signifie "Extra Large". Mais on trouve aussi, par exemple, "XX Small" pour très très petit... Il faut noter que ces tailles sont étroitement liées à la flottabilité maximum qui s'exprime en Newtons et parfois par leur volume en litres. Un litre donne à peu près 1 déca Newton (10 Newtons) de flottabilité.

Hommes

Les bouées à l'origine ont été conçues exclusivement pour les hommes. De ce point de vue, elles n'ont donc pas de particularité si ce n'est la taille et le volume, en général plus important.

Femmes

Depuis peu, les fabricants se sont attachés à tenir compte des particularités de nos compagnes. Les modèles féminins ont en général une coupe qui dégage la poitrine et un rembourrage plus important au niveau des lombaires pour la cambrure des reins. Malheureusement, pour les petites tailles, elles n'ont pas toujours une flottabilité suffisante pour assurer la fonction d'encadrant. Les femmes pourront donc préférer les bouées enveloppantes qui procurent généralement une flottabilité plus importante. Il faut aussi noter que certains fabricants comme "Seac" fabriquent des modèles unisexe.

Enfants

Les fabricants commencent à réaliser des gilets pour les enfants. Mais on se contente parfois d'utiliser les tailles les plus petites, prévues pour adultes (volume à partir de 10 litres). Ceux qui les encadrent savent combien une bouée prévue pour un adulte n'est pas adaptée à un enfant. Elle doit en particulier être conçue pour s'adapter à des bouteilles de faibles diamètre de 5 à 8 litres. Quelques exceptions toutefois, les modèles "X Young de chez Seac" en 2 tailles, "Sea explorer de Marès, "Kidder de Omer Sub" et ......de Beuchat.

Conditions d'utilisations

Plongées loisir

Le plongeur de loisir n'a pas besoin d'un matériel très sophistiqué. Néanmoins les plongées longues répétées même à faible profondeur lui feront rechercher une bouée confortable. Il devra tout de même se méfier des bas de gamme dont les coutures et les accessoires ne sont pas très solides. Il prêtera aussi attention à la résistance aux ultra violets et aux hydrocarbures. Le plongeur loisir se soucie de plus en plus de son esthétique et rien ne l'est moins qu'une bouée de couleur pisseuse après quelques semaines de service. Les jaunes fluo ne résistent pas très bien aux UV.

Bouées individuelles

Lors de l'achat à titre individuel, le point le plus important est certainement l'essai tout équipé. C'est pratiquement le seul moyen de ne pas se tromper. Tout les magasins de plongée ne sont pas au bord de l'eau ou n'ont pas de piscine à leur disposition. Avant d'acheter, nous vous conseillons d'emprunter et d'essayer plusieurs modèles dans des conditions aussi proches que possibles de celles dans lesquelles vous souhaitez les utiliser. (On utilise pas la même bouée pour plonger sans vêtement en mer chaude et pour plonger en vêtement sec en carrière).

Collectivité

Certains clubs ou centres de plongée mettent un parc de bouées à la disposition de leurs adhérents ou clients. Il est souhaitable que plusieurs modèles soient disponibles pour des raison de taille mais aussi pour faciliter les choix individuels. En collectivité, il est aussi indispensable de repérer le matériel de plongée pour en assurer le suivi de maintenance. Certaines marques prévoient d'ailleurs un emplacement où il est possible de marquer de façon indélébile un numéro, une date etc. Il est aussi indispensable de prévoir des rechanges, à hauteur de 10%, pour toutes les pièces d'usure.

Piscine

Les matériaux utilisés n'aiment pas l'eau de javel. Les couleurs se dénaturent mais ce sont surtout les coutures qui souffrent. Pour les entraînements collectifs en piscine, nous conseillons plutôt d'utiliser des bouées usagées. Si elles vous lâchent, ce ne sera pas grave et constituera un entraînement supplémentaire. Elles feront ainsi une bonne fin de carrière.

Plongée technique ou "Tek"

Profondes, épaves, souterraines

Si vous souhaitez effectuer de telles plongées, nous vous conseillons de vous rapprocher des spécialistes en la matière. En effet dans ce cas, une grande rigueur s'impose qui pousse à utiliser du matériel éprouvé. Mais, d'un autre coté, il y a aussi une recherche permanente d'amélioration de la part des utilisateurs. Cela signifie que le matériel du commerce n'est pas toujours le reflet de ce que souhaite le plongeur. C'est pourquoi, les bouées modulaires sont très prisées par les "Tekkies" pour leurs multiples possibilités d'adaptation.

Ces plongées nécessitent des moyens et une préparation importante. Les plongeurs emportent des bouteilles de mélange pour le fond, pour les paliers ou pour les relais. Ils ont souvent de lourdes charges à transporter, la bouée devra donc être d'un volume important et équipée pour recevoir plusieurs bouteilles. Elle devra aussi être munie de solides anneaux en acier inoxydables judicieusement placés. Elle doit cependant, une fois purgée, occuper le moins de volume possible pour faciliter le passage dans les étroitures. L'équilibre ne doit pas être trop modifié lors de la prise, de l'abandon d'une bouteille relais ou d'une charge quelconque.

Ces types de plongée nécessitent une ergonomie particulière du plongeur qui doit trouver immédiatement ce qu'il cherche, à portée de la main, sans tâtonnement. Par contre il doit veiller à ce que le lest ne puisse se larguer de façon intempestive.

Les épaves présentent des dangers particuliers. En dehors du fait qu'elles peuvent être profondes, elles peuvent provoquer des accros ou des immobilisations par accrochage dans des éléments qui dépassent. La bouée, comme le reste du matériel, devra être résistante aux déchirures et présenter le moins de point d'accrochage possible. Les modèles enveloppants et les wings présentent pour cela un certain avantage.

En plongée souterraine, l'enveloppe souffre beaucoup de l'abrasion contre la roche. De plus, en dehors de la plongée proprement dite, l'ensemble supporte mal les manipulations et chocs qui lui sont imposés pendant les transports

qui précèdent ou qui suivent les immersions. Il est alors nécessaire de bien les protéger. Il faut de toute façon prendre un matériel de très bonne qualité.

La plongée technique constitue un véritable laboratoire d'essai pour tout le matériel de plongée et particulièrement pour les bouées.

Les mélanges

Lorsqu'on utilise des mélanges, en particulier le Nitrox, celui-ci se retrouve souvent dans l'enveloppe pour la stabilisation. Sous l'eau, le risque d'explosion est quasi nul mais si l'on procède à des essais en surface il est prudent de prendre des précautions. Il est souhaitable que, comme tout le matériel utilisé dans ces conditions, toutes les parties de la bouée soient parfaitement dégraissées.

Conditions particulières

Encadrants

Qu'il soit moniteur ou guide de palanquée, son matériel doit toujours être en parfaite condition. Il doit lui permettre de venir en aide à un plongeur dont il a la responsabilité. Pour cela, il emporte généralement un bloc bouteille de volume important voire un bibouteille. (souvent supérieur à 3m3) Ceci le conduit naturellement à disposer d'une bouée de volume supérieur à la moyenne. Il lui faut des poches suffisamment grandes pour mettre sa bouée de palier, ses tables, une lampe etc., des anneaux de portage et des mousquetons pour soulager un plongeur trop chargé ou inversement pour avoir du lest à disposition afin de charger un plongeur trop léger. Il choisira de préférence un modèle facile à capeler et à décapeler pour faire face rapidement à toute éventualité, que ce soit pour se mettre à l'eau ou pour en sortir.

Vêtement sec

Par sécurité et en dépit du fait qu'il est gonflable, l'utilisation d'une bouée est indispensable lorsqu'on porte un vêtement sec. En effet, il est très difficile à un plongeur dont le vêtement est rempli d'eau de regagner la surface sans l'aide d'une bouée. Or le meilleur vêtement sec ne met pas à l'abri de cette éventualité. La bouée devra être choisie suffisamment grande ou réglable pour tenir compte du volume occupé par le vêtement lorsqu'il est gonflé. Il faut noter qu'il existe des volumes gonflables intégrés au vêtement. On peut alors parler de bouée intégrée.

Bouées de voyage

Les plongeurs connaissent les problèmes relatifs au transport de leur matériel surtout par avion. Ils ont intérêt à voyager légers.

Les bouées de voyage sont peu nombreuses sur le marché. Elles sont simplifiées pour être moins lourdes et moins encombrantes. Le back pack est souvent remplacé par un rembourrage dorsal plus important, par contre, ceci impose deux sangles pour le maintien de la bouteille.

Les coûts

L'achat

La fourchette de prix est très importante puisqu'en 2013, elle va de 200 à 2000 Euros. Néanmoins leur qualité et performances varient aussi dans de grosses proportions. Interviennent dans le prix : les matériaux, les coutures, le nombre de poches, le nombre et la variété des accessoires et enfin la coupe.

L'occasion

Il est difficile de revendre une bouée usagée car les modèles évoluent très vite et les clients potentiels préfèrent des modèles récents. Par contre, on trouve des centres de plongée qui revendent leur matériel en fin de saison. On peut alors faire d'excellentes affaires à condition d'y regarder de très prés.

La maintenance

Elle a un coût. Votre bouée devra être vérifiée par une personne compétente au moins tous les 2 ans à condition d'être bien entretenue entre temps. Si vous partez en voyage emportez un kit de réparation pour éviter de vous trouver coincé sur place.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Quand vous aurez une idée précise de vos besoins et surtout de vos moyens, il vous appartiendra d'effectuer votre choix en fonction de critères de performances, de la qualité des matériaux, des composants, du confort, voire de l'esthétique.

************************************

Livre d'or

Chapitre suivant

- CRITERES DE CHOIX -